Crise, pile et face !




En ce temps de crise


Depuis mardi 17 mars, la France est confinée pour faire face à l'épidémie du covid-19. Les activités de notre association sont donc bien évidemment annulées, chacun et chacune étant invité à rester à son domicile afin de limiter la propagation du virus.

Au sein de l'association, nous vous souhaitons de prendre soin les uns des autres dans ce quotidien particulier. Nous vous souhaitons aussi de vous saisir de ce temps d'exception pour débuter de nouveaux projets individuels et collectifs, pour appréhender ce temps ni-travail ni-loisirs comme un temps singulier pour questionner notre monde.

Nous souhaitons aussi adresser tout notre soutien aux personnels soignants, mais aussi à toutes celles et tous ceux qui continuent de s'activer pour ramasser les ordures ménagères ou remplir les frigidaires. Une pensée toute particulière également aux personnes sans domiciles fixes et précaires et à leurs soutiens.

Retrouvez Aliette et les travaux de l'association sur la page youtube d'état de veille et sur le site internet Remettre en question.

Très chaleureusement à vous,
l'association L'Affaire d'une vie



Signe de vie


Chers Fidèles de L' Affaire d'une vie
Mon signe de vie, depuis ma retraite filiale et bourguignonne ...

Rappels aux parents et grands- parents :
Pensez
• aux" batailles"' après rappel des consignes
• aux "nuits blanches "pour apprivoiser le soir et la nuit
• à la rédaction, à plusieurs mains, d'un carnet de voyage intérieur pour élaborer cette aventure et la partager
• au documentaire "Mon corps, c'est mon corps" à (re)voir et à commenter en famille. (accessible sur Youtube)

A tous
• merci de me mettre dans la boucle des échanges de liens, titres," bonnes idées".
• C'est le moment de retrouver, sous la pile de livres, ceux que vous (m') avez empruntés, oui, oui ! et de prendre une soirée pour le(s) lire. Enfin.

Pour mémoire,
les classiques : Boris Cyrulnik, Serge Tisseron, Alice Miller, René Girard, Hugues de Montalembert, Xavier Emmanuelli, Michel Serres, Jean-Louis Servan-Schreiber, Guillemette de Sairigné et Bernard Pivot ( "Oui, mais quelle était la question ? "que je viens de savourer à nouveau. Evadez- vous avec Sylvain Tesson, dont mon préféré reste "Petit traité sur l'immensité du monde » !
Je vous recommande également « L’Humanité disparaîtra, bon débarras! » d’Yves Paccalet (2013)

Et si c’était le moment de voir ou revoir le documentaire de Fabienne Godet "Ne me libérez pas, je m'en charge" sur le parcours exceptionnel de Michel Vaujour ?

En guise de pirouette, une petite phrase que ma grand-mère américaine
me répétait avec un sourire malicieux : " As I was sitting alone and melancholy and without a friend, there came a voice out of the gloom saying : "Cheer up, things could be worse !" So I cheered up, and sure enough, things got worse"

Avec mes téléphones de campagne
03 85 40 19 19 / 03 85 40 13 30.
et mon affection,
Aliette



Aujourd'hui, après 35 ans comme psychothérapeute et formatrice, je souhaite partager avec vous ce que j'ai appris de ma pratique. Ce site internet, et les pages de réseaux sociaux qui lui sont liés, sont le support de cette initiative.

︎ cliquez-ici pour afficher la suite
Notions par notions


Mark