Notions par notions
Classés par ordre alphabétique
En un nuage de mots associés
Ou un mot au hasard
 

Émotions

Nos meilleurs alliées

Outils d’adaptation au quotidien, les émotions sont les meilleures alliées de notre discernement. Comme un signal, elles mettent tous nos sens en alerte et nous mobilisent à la fois dans le corps, la tête et le cœur.
Cette tension est une aide précieuse pour répondre à une sollicitation, réagir à une attaque ou faire face à un danger.
Pour conserver notre vitalité, nous avons besoin de les accueillir comme toujours légitimes quelle qu’en soit l’origine.
Pour respecter ceux dont nous partageons la vie, les activités ou le territoire, nous avons à en maitriser l’expression.
Protester sans condamner.
Manifester un désaccord sans faire de reproches.
Dire de la colère sans porter de jugement.

Tandis que la réflexion nous est une aide pour analyser la situation et le cas échéant régler un problème, l’émotion a une fonction dans la relation : créer le lien, susciter l’empathie, partager de l’énergie.
Elle est prioritaire, chaque fois que la relation prime sur l’objet du conflit car elle sert à s’adapter.
Elle donne des informations et indique que l’état d’équilibre est rompu, avec des signes tels que agitation, tension, gène, palpitations…
Elle signale la présence d’un danger auquel il est nécessaire de réagir. Oui, il est vital de restaurer l’équilibre perdu grâce à un processus de régulation spécifique à chaque émotion.
Dans les situations évoquées ici, il est moins question de trouver une solution que d’inventer, de tenter, d’oser une option nouvelle de communication afin de donner à chacun sa place, sa dignité ou la parole.
Les crises nous apportent les épreuves du deuil d’un monde idéal, la nécessité de distinguer rêve et réalité, le réel inconfort du désordre dans les relations affectives ou sociales et l’obligation d’improviser alors que notre tête s’est soudain vidée.
Les émotions sont nos bouées. Elles sont une manière de coller à la réalité, toute piquante soit-elle, de réagir aux sollicitations de l’extérieur avec l’atout de l’hyper-vigilance dont elles sont accompagnées.
Grâce à elles, nous pouvons contacter nos besoins brusquement contrariés et protester quand ceux des autres n’ont pas été pris en considération.
Ce qui peut leur être fatal : notre réflexe de vouloir les expliquer, les justifier et de perdre ainsi chaleur et puissance, c’est à dire notre légitimité.


Document annexe : Les émotions comme énergie en mouvement



Document annexe : Les émotions, quel malheureux malentendu !



Document annexe : Les 4 émotions majeures